La place du SMASH en N3 est confortée