Chloé : Une vendéenne de coeur

 
Chloé, Une Vendéenne de cœur 
 
1) Après avoir quitté le SMASH, quel a été ton parcours?
 

J’ai dû quitter la Vendée et retourner en Bourgogne, dans ma famille, pour des raisons personnelles. 

Le club de Chalon-sur-Saône m’ a trouvé un travail en tant qu’assistante d’éducation dans un collège. Ce poste est idéal pour moi car il me permet de continuer mes séjours à l’étranger avec les jeunes pendant les vacances. 

 

2) D‘un point de vue basket, as-tu continué le coaching? A jouer ? Dans quel club? À quel niveau?

Oui, j’ai continué le coaching la première année avec des benjamins. J’ai fait une pause par la suite, et cette année, j’assiste la NF3 aux matchs et aux entraînements. J’ai même eu la chance de pouvoir coacher un match.

3) On a appris que tu t’étais blessée…Que s’est-il passé ? As-tu pu reprendre la compétition?
 

      Oui, malheureusement je me suis fait une grosse blessure au genou en mars dernier, en plein match, sur un simple changement d’appui. Diagnostic : rupture complète des ligaments croisés, fissure du ménisque, tibia et péroné touchés. Une douleur indescriptible !!

Je me suis fait opérer en juin dernier, j’ai été ensuite en centre de rééducation pendant 1 mois. Puis, j’ai eu des séances de kiné 3 fois par semaine, j’ai même pris un coach sportif pour me remuscler correctement.

Dernièrement j’ai fait des tests qui ont montré que mon ischio avez bien récupéré. Ce n’est pas encore le cas pour le quadriceps. Je dois encore le remuscler et refaire des tests au mois d’avril.

Il y a un mois j’ai repris l’entraînement avec les cadettes France et le groupe seniors sans opposition. C’est donc une saison blanche pour moi.


 

4) Quels sont tes projets à court terme?
 

Avec ma blessure pour l’instant, c’est le flou total. J’aimerais bien partir de la Bourgogne pour commencer une nouvelle aventure si mon genou le permet.

5) Et le Smash, en gardes-tu un bon souvenir ? Si tu devais dire tes 3 meilleurs souvenirs. Ça serait lesquels?
 

Le Smash fait partie de ma vie. J’y ai passé 6 ans et j’ai gardé que des bons souvenirs. D’ailleurs, je ne peux pas me passer de la Vendée puisque j’y reviens une fois par an. Des années d’entraînements et d’enseignements qui m’ont fait grandir, de merveilleuses rencontres, des amis bref … que du positif.

Mes 3 meilleurs souvenirs sont : 

– La finale au Vendéspace en coupe de Vendée avec un échange avec le public au top !
 
 
– La montée en NF3 et les rigolades avec les coéquipières. 
– Mes années avec les petites et la finale au Vendéspace. Même si la défaite était là, c’était une très belle expérience et une page qui se tourne. 

6) Pour terminer, comment qualifierais-tu le Smash?

C’est un club familial, avec des valeurs et je peux vous dire que ça change d’être dans un club de ville ! Au smash, vous avez de la chance d’avoir du public, des bénévoles et des parents toujours présents. Et ça c’est important!

Chloé, le SMASH sera toujours reconnaissant de ton travail, de ton engagement et de ta bonne humeur. Tu as largement contribué à la réussite du SMASH. On te souhaite tous une bonne continuation !