Le SMASH avait déjà fait le travail

Publié par : 

SMASH – Cholet 63-69. La saison s’achève sur une défaite, mais les Vendéennes avaient déjà fait l’essentiel en se maintenant. 

Elles auraient forcément préféré une victoire pour leur dernier match de la saison, qui plus est devant leur public. Seulement voilà, hier les coéquipières de Marine Baudriller sont tombés sur un adversaire très solide. « Cholet, c’est une très belle équipe, confirme Fodil Benabidi. Elles ont eu des blessés… Je pense que c’est une équipe qui méritait de jouer le haut du tableau. » 

Ouest france

Les Choletaises terminent finalement le championnat à la quatrième place, grâce à ce succès en terres vendéennes, face à une SMASH qui, pour la première fois, certainement, en 2024, est un peu passé à côté. Sans pour autant être loin de son adversaire, puisque les Vendéennes devant au premier quart-temps (18-9), ont poussé pour revenir dans le dernier quart, sans jamais faire mieux qu’un point de retard. « On est à côté de la plaque défensivement. » Analyse le coach Fodil Benabidi, qui a vu pour la première fois de la saison, trois de ses joueuses sortir à cinq fautes en fin de match.  

Si les spectateurs n’ont pas vu le meilleur match de la saison à L’Herbergement, hier, ils n’ont malgré pas manqué de saluer leur équipe, qui avait assuré son maintien en Nationale 3 quelques semaines plus tôt. Une belle performance aux allures de remontada pour un collectif métamorphosé depuis l’arrivée de Fodil Benabidi, début novembre. Le SMASH était alors avant-dernier du championnat. 

 » Les filles ont adhéré, apprécie l’entraîneur. Depuis novembre, ça a fonctionné crescendo. Depuis janvier, on est même au-dessus de notre niveau. C’est plus que positif. » Le retour de Mariame Dia début 2024, après la naissance de son deuxième enfant, aura notamment permis d’impulser l’incroyable dynamique des Vendéennes sur la phase retour, qu’elles boucles à neuf victoires en onze matchs.

Virginie BACHELIER.

SMASH – CHOLET BASKET : 63-69

(18-14 ; 14-22 ; 18-19 ; 13-14)

SMASH. Baudriller 4, Burel 6, Cerin 9, Kanyimbo Mubalo 8, Dia 21, puis Baud 11, Fonteneau, Charrier, Liseron-Monfils 4, Chanson. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 3 =

Retour en haut